Type at least 1 character to search

SIRÈNE

Il s’agît d’un solo inspiré du conte La Petite Sirène de Hans Christian Andersen. Andersen nous présente sa petite sirène plus comme un sujet désirant qu’un objet désiré. « Je vois cette sirène comme quelqu’un qui court derrière son désir et est incapable de savoir que ce qu’elle désire ne lui correspond pas. Elle est une femme désespérée, une femme blessée et toujours en demande d’être aimée. Contrairement à ce qui se passe dans le conte d’Andersen, cette sirène ne retourne pas en mer, ni aux cieux, mais reste sur terre où elle doit assumer une vie sans amour. Le conte original d’Andersen est moraliste, mais j’ai plutôt envie d’en dégager la cruauté. Il est admis que quand on raconte un conte aux enfants c’est pour leur indiquer ce qui est bien et ce qui est mal, mais que fait-on de la douleur que l’on ressent à l’écoute du conte et de sa cruauté ? » 

Date de présentation

Mars 2010

Conception et performance

Marta Izquierdo Muñoz

Regard extérieur

MarkTompkins


Création Lumières

Erik Houllier

Costume et scénographie

Jean-Louis Badet

Diffusion

Mars 2010 Festival Antipodes (le Quartz, Scène Nationale de Brest) Mai 2010 Kanazawa (Japon) Mai 2010 Dancecross 2010- Red Brick-Yokohama (Japon)

Category:
Date:
Top